Revue de presse « Tu l’écris, je le crie »

Les médias locaux ont largement relayé la sortie du recueil de Gaspard Verdure « Tu l’écris, je le crie », sorti le 2 mars 2019 : revue de presse.

Pour commencer cette revue de presse, le quotidien Ouest-France, a publié un article intitulé « Une criée pour le livre Tu l’écris, je le crie », article que vous pouvez consulter ici.

Durant 6 ans, (…) il clamera haut et fort la parole des Briochins via les messages laissés ça et là dans les commerces et bars du centre-ville.

Ouest-France 28/02/2019

Parallèlement, l’hebdomadaire Le Penthièvre titrait « À Saint-Brieuc, Gaspard Verdure écrit qu’il n’est plus crieur » pour son numéro du 28/02 au 7/03. Cet article est également disponible en ligne.

Gaspard Verdure est bien connu à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) pour avoir été 6 ans crieur de rue, sous les halles le samedi matin, jour de marché. Une époque révolue mais immortalisée par un petit livre. Les Archives Dormantes raffolent des papiers qui dorment dans les malles du grenier. C’est ainsi que Léna Jestin, éditrice installée sur le port du Légué, a déjà sorti plusieurs bouquins qui battent en brèche les idées reçues de la grande Histoire en mettant en lumière des destins insolites qui font la petite histoire.

Le Penthièvre, semaine du 28/02 au 7/03/2019

Enfin, vendredi 1er mars, Le Télégramme titrait, dès la Une dans son édition briochine, « Les criées de Gaspard Verdure désormais éditées » dans un article à lire ici.

Celle qui aime raconter « les petites histoires dans la grande histoire » prend conscience que les messages collectés par les crieurs « sont extrêmement ancrés dans notre époque ». Et décide de contacter Gaspard Verdure. « J’espérais vraiment qu’il avait tout gardé ! »

« J’avais tout conservé dans l’espoir que Léna m’appelle un jour », se marre Gaspard Verdure. « Plus sérieusement, c’était impossible pour moi de jeter six ans de criées. J’avais vraiment envie d’en faire quelque chose ». L’idée de livre avancée par Léna Jestin tombe donc à pic. « C’est un aboutissement », reconnaît l’artiste, pas peu fier de voir publié ce petit ouvrage.

Le Telegramme, 1er mars 2019

Cette revue de presse a été largement relayée sur les réseaux sociaux, et sur la radio locale Radio Activ’ 101.9, où L2na et Gaspard étaient invités mardi 26 février dans l’émission Activ’Yourself