Pierre-Yves Jouyaux immortalise la dédicace

Pierre-Yves Joyaux, photographe et ami de Louis Bocquenet, était présent lors de la séance de dédicace du 12 décembre dernier à La Nouvelle Librairie à Saint-Brieuc. Il a réalisé une série de clichés émouvants où on voit l’auteur échanger avec les lecteurs, venus nombreux le rencontrer. Nous le remercions sincèrement de nous autoriser à partager ses photos.

Par ailleurs, sur sa page Facebook, Pierre-Yves est revenu sur l’histoire de la photo qu’il a réalisée pour la 4e de couverture de « La Passagère »:

Le romanesque de la réalité est d’une force insoupçonnable.

Un jeudi du mois d’août Louis me téléphone.

– Pierre-Yves, j’ai besoin que tu me prennes en photo.

– Quand ?

– Tout de suite si tu peux.

Une heure plus tard je suis chez lui.Voilà comment, en plein été, j’embarque dans « La Passagère », apprenant l’existence de ce récit avant qu’il ne soit publié.

– Tu veux un portrait pour un livre, ok Louis, mais ça parle de quoi ?

– Un jour, quelqu’un a tué Odile, la femme que j’aimais.

Silence…En quelques phrases Louis m’explique son désir de transmettre une histoire qui a débuté il y a cinquante ans.

– Où veux-tu faire les photos Pierre-Yves ?

– Attends. On va voir, t’as une pièce sombre, une pièce où on peut faire de l’obscurité, au nord si possible ?

– Il y a le garage. Ça y est, on tient notre studio. Le reste est dans le regard de Louis. Vous voyez ?

Trois mois plus tard, il m’offre « La Passagère ». J’ai parfois du mal à croire ce que je lis, mais je sais que tout est vrai, que ce n’est pas un roman. J’en ai des frissons. Le paradoxe, c’est que je suis encore plus touché par la beauté et l’émotion qui se dégagent de certaines pages que par le drame qui s’y joue. Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec « Un mauvais fils » de Claude Sautet. Le texte de Louis me bouleverse autant que cette histoire à fleur de peau interprétée par Patrick Dewaere à la fin des années 70. L’acteur est d’une justesse égale à sa pudeur, comme le style de Louis. « Elle s’installe sur le porte-bagage de mon solex, elle se tient à ma taille, Joie intense. Elle est ma passagère… ».

Lisez La Passagère de Louis Bocquenet ou offrez-le. Vous le trouverez à la nouvelle librairie.Bizh à tousPierre-Yves

N’hésitez pas à découvrir son travail sur son site