Le Penthièvre du 22 au 29 septembre

arrticle penthièvre

Dans son numéro du 22 au 29 septembre, le journal « Le Penthièvre » annonce la sortie du deuxième livre publié aux éditions Les Archives Dormantes : « 2710 jours » de Lucien Violleau.

En février dernier déjà, l’hebdo costarmoricain signait un très bel article à l’occasion de la parution de « La tombe d’Hanoï », article que vous pouvez retrouver sur le site du journal.

Un grand merci donc au journaliste Yann André, ainsi qu’à toute la rédaction du Penthièvre d’accompagner ainsi le lancement de notre nouveau titre !

« Ce qui caractérise les Archives Dormantes, jeune maison d’édition créée par Léna Jestin, c’est d’exhumer des greniers et fonds de tiroir des œuvres qui y sommeillent, des tranches de vie type mémoires, correspondances ou journal intime.

Sa première publication, « La tombe d’Hanoï », était une véritable pépite qui aurait aussi bien pu s’intituler « les tribulations d’un Briochin en Indochine ».

Un deuxième livre vient d’arriver en kiosque : « 2710 jours » de Lucien Violleau. Il s’agit du récit d’un jeune homme de 21 ans parti faire son service militaire en 1937. Pendant 2 ans, Lucien griffonne des carnets, se cherche un style. Agriculteur de profession, ce Vendéen écrit « sans prétention, avec un regard un peu naïf mais très clairvoyant », décrit Léna Jestin.

Lorsque son service se termine, la guerre éclate et Lucien Violleau part au front. Il est fait prisonnier le 21 juin 1940 en Meurthe-et-Moselle. S’ensuivent cinq années de détention en Allemagne.

Chose rare, ce récit n’a pas été rédigé après coup. C’est donc un témoignage des plus authentiques. « Il vaudrait mieux être mort que d’être prisonniers comme nous sommes », peut-on lire. Lucien Violleau écrit sans relâche, « peut-être parce que pour lui écrire c’était survivre », dira plus tard son petit-fils, l’artiste Damien Pouvreau. »

 

L’article est à découvrir ici dans son intégralité.