Espinouse couv

Edition familiale de Ninon et Lucien Espinouse

« Né à Paris un jeudi noir » de Ninon et Lucien Espinouse, est un bel exemple du travail de publication familiale que proposent les éditions Les Archives Dormantes. Le livre, produit en Bretagne, répond à une commande de Ninon Espinouse. Après avoir longuement échangé avec son père Lucien, elle a pu condenser leurs entretiens dans cet ouvrage sous-titré « conversation entre un père et sa fille autour des années 1929 à 1951 » et ainsi donner naissance à un livre entièrement conçu et mis en page par Les Archives Dormantes. Tiré à 50 exemplaires, le livre n’est pas diffusé en librairie. En effet, Ninon a au préalable organisé une souscription, sous forme de « crowfunding » via la plateforme Kengo. Les lecteurs ont donc pu acquérir l’ouvrage avant même sa publication et ainsi permettre sa production.

Titi parisien, adepte de l’école buissonnière, Lucien Espinouse vivra la folie des grèves de 1936, l’arrivée des Allemands dans Paris, l’exode rural, l’exil vers les campagnes, le travail très tôt pour aider sa mère, le travail de mineur de fond dans les fosses du Nord de la France jusqu’à son service militaire en pleine occupation alliée en Allemagne. Autant de péripéties qui vous feront voyager avec lui au gré des événements historiques liés à la Deuxième Guerre mondiale.
C’est aussi un échange formidable entre un père et sa fille, une réflexion menée sur ces événements et sur ses choix, sur l’évolution de la société, mais aussi parfois sur de belles leçons de vie.